Mots Perdus...

26 novembre 2010

- Slam pour Cassou -

Maintenant t préssée....
Après tseras crevée....
Puis t'arriveras pas à récupéré...
...Tkt il va arrivé.....
Ton BB adoré..
Tu vas l'tenir serré....
Tant d'amour à donner...
Qui sera partagée...
Fais gaffe c'va pas trjs etre la Teufé...
Tout ton être a donné...
A ton futur BB...
Me t'sauras assurer...

© Mumu txt déposé sous copyright

Posté par _rowie_ à 17:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]


07 octobre 2010

Humeurs...

Humeurs vagabondes....

Quant on a un ado.....
On s'pose beaucoup de questions....

Lui se pose SES Questions…
Parfois on pouponne trop

… le protégé de quoi d la Vie !!

 

Parfois j’avoue exagérer un tantinet
C'est une joie de voir grandir mon enfant
Devenir un jeune homme

Tout en gardant une tendresse infinie

Je souhaite garder le lien que j’ai avec mon fils

….plus que tout au monde……

 

© Mumu txt déposé sous copyright

Posté par _rowie_ à 13:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2009

- Ce jour... -

 

En ce jour….il y a 8ans…

L’horreur a frappé des millions de gens…

 

J’aimerai laisser une pensée à toutes les victimes des Tours Jumelles, et de leurs Sauveteurs…et aussi.... surtout à leurs familles.

 

Rest In Peace……

 

Rowie

 

Posté par _rowie_ à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Allègement -

Normalement cela se fait au printemps,

Mais comme je ne fais jamais rien « normalement ».

J’ai décidé de faire à présent,

Un instant d’enseignement et de changements.

 

Toutes ces claques dans les dents,

Celle reçues bien franchement,

Certaines dans le dos, parfois….souvent…

Le but sûrement c’est pour apprendre à encaisser….

 

Ayant accumulés ces derniers temps,

Des trucs pas très avenants,

J’ me permets quelques radicaux changements.

Faut bien parfois alléger…


©Rowie (Tous droits réservés)

Posté par _rowie_ à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2009

- C'est du lourd- (slam)

Je m'souviens , maman qui nous a élevé toute seule, nous réveillait pour l’école quand on était gamins, elle écoutait la radio en beurrant notre pain, et puis après elle allait au travail dans le froid, la nuit, ça c’est du lourd.


Ou le père de Majid qui a travaillé toutes ces années de ses mains, dehors, qu’il neige, qu’il vente, qu’il fasse soleil, sans jamais se plaindre, ça c’est du lourd.


Et puis t'as tous ces gens qui sont venus en France parce qu’ils avaient un rêve et même si leur quotidien après il a plus ressemblé à un cauchemar, ils ont toujours su rester dignes, ils n'ont jamais basculé dans le ressentiment, ça c’est du lourd, c’est violent.


Et puis t'as tous les autres qui se lèvent comme ça, tard dans la journée, qui se grattent les bourses, je parle des deux, celles qui font référence aux thunes, du genre "la fin justifie les moyens" et celles qui font référence aux filles, celles avec lesquelles ils essaient de voir si y’a moyen, ça c’est pas du lourd.
Les mecs qui jouent les choses zerma devant les blocs deal, un peu de coke, de temps en temps un peu de ke-cra et disent « je connais la vie moi monsieur ! », alors qu’ils connaissent rien, ça c’est pas du lourd.


Moi je pense à celui qui se bat pour faire le bien, qu'a mis sa meuf enceinte, qui lui dit j’t’aime, je vais assumer, c’est rien, c’est bien, qui va taffer des fois même pour un salaire de misère, mais le loyer qu’il va payer, la bouffe qu’il va ramener à la baraque, frère, ça sera avec de l’argent honnête, avec de l’argent propre, ça c’est du lourd.

Je pense aussi à ces filles qu’on a regardé de travers parce qu’elles venaient de cités, qu'ont montré à coup de ténacité, de force, d’intelligence, d’indépendance, qu’elles pouvaient faire quelque chose de leur vie, qu’elles pouvaient faire ce qu’elles voulaient de leur vie, ça c’est du lourd.


Mais t’as le bourgeois aussi, genre emprunté, mais attention je n'généralise pas, je dis pas que tous les bourgeois sont condescendants, paternalistes ou totalement imbus de leur personne, je veux juste dire qu’il y a des gens qui comprennent pas, qui croient qu’être français c’est une religion, une couleur de peau, ou l'épaisseur d’un portefeuille en croco, ça c’est bête , c'est pas du lourd , c’est...


La France elle est belle, tu le sais en vrai, la France on l’aime, y’a qu’à voir quand on retourne au bled, la France elle est belle, regarde tous ces beaux visages qui s’entremêlent.


Et quand t’insultes ce pays, quand t’insultes ton pays, en fait tu t’insultes toi-même, il faut qu’on se lève, faut qu’on se batte dans l’ensemble, rien à faire de ces mecs qui disent "vous jouez un rôle ou vous rêvez", ces haineux qui disent "vous allez vous réveiller", parce que si on est arrivé, si on arrive à faire front avec nos différences, sous une seule bannière, comme un seul peuple, comme un seul homme, ils diront quoi tous ? Hin?


C’est du lourd, du lourd, un truc de malade…


©Abd Al Malik (Tous droits réservés)

Posté par _rowie_ à 21:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 mai 2009

- Inspiration -

Inspiration…

Dans les bois je flâne,

Une belle douceur à l’âme.

Respirer la vie à chaque instant

Savourer les moindres moments.

Mon temps présent s’égraine…

 

Expiration…

Je me sens lourde, plombée,

Je vais finir effritée,

A suivre ce rythme chaloupé.

Quant je serai flétrie à jamais…

Je garderai des souvenirs effrénés…


©Rowie (Tous droits réservés)

Posté par _rowie_ à 13:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]